Vendredi 2 juillet 2010 à 23:08




Après la pluie le beau temps.
Demain ça ira mieux.
Se forcer, se faire croire, pour mieux supporter.
Attends, attends, passe et s'enfuit.

J'imagine que j'aurai préféré endosser un sac, et marcher.
Droit devant, droit deloin.
Apprendre la vie telle qu'elle est, et non comme on me la présente.
Chercher les réponses dans la nature, sous toutes ses formes.
Plutôt qu'écouter leurs histoires, leurs faux, leurs à coté.

J'imagine que j'aurai pu marcher. Sans but.
Comme chercher les réponses, à des questions que je ne me poserais pas.
Plutôt que de me poser des questions, avec des réponses qui n'existent pas.

J'imagine que j'aurai pu mourir de la Vie qui se serait engouffrée dans mes yeux.
Que mon coeur aurait pu battre, par lui même.

On dirait que la beauté de la vie s'est perdue dans les cartons d'emballages.
Que celle qui est en vous se perd dans les brouillards noirs des grandes villes.

Je revois ces petits crabes entre les rochers de la jetée. 
Je revois ces petits lionceaux qui tentaient d'arracher un bout du buffle.
De l'air chaud, les soirs d'aout, sur mon vélo à chercher la liberté.
De la mer, étendue infinie qui crépite de ses milliers d'étoiles.
De ma petite tête que je posais au creux de son épaule.




Par monochrome.dream le Lundi 19 juillet 2010 à 23:33
Mélancolique... un peu.
Par Heart.Of.St0ne le Samedi 23 juillet 2011 à 0:24
"chercher la liberté " ouep.. même éphémère ... même dans du tout simple invisible pour pleins d'gens..
 

Ajouter un commentaire

Note : Au.dela.des.frontieres n'accepte que les commentaires des personnes possédant un compte sur Cowblog : vous devez obligatoirement être identifié pour poster un commentaire.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

Changer d'habillage

<< Présent | 1 | 2 | 3 | Passé >>

Créer un podcast