Mardi 16 novembre 2010 à 22:13



Une femme a écrit:

"J'ai tellement appris en restant nue dans les forêts, en me baignant nue dans les étangs et les rivières, en courant nue dans les champs, les plages et les montagnes, que je ne peux comprendre comment on peut se couper ainsi de la Vérité en s'habillant."



http://au.dela.des.frontieres.cowblog.fr/images/tumblrku17fhPi9s1qarty1o11280.jpg

Je me demande comment résonnent ces mots pour vous.



Par Y.Nos.Extendemos le Mardi 16 novembre 2010 à 23:40
La liberté. Autour de nous comme dans nos caboches. La liberté sans préjugés sans regards malsains sans rien. La vie et point barre. La vie comme on devrait tous la prendre, en souriant sans se soucier des autres et en vivant au jour le jour.

Chez moi, ces mots ils résonnent comme ça.
Par Nem0 le Mercredi 17 novembre 2010 à 0:11
J'ai toujours rêvé de courir nu dans les champs.
Et perso, j'adore me baigner nu ^^

Par contre, je pourrais pas, vivre nue :p
Par eclat-de-reves le Mercredi 17 novembre 2010 à 17:59
La première fois, une impression comme un coup de poignard. Une jalousie amère.
La deuxième fois, j'ai souri.
La troisième fois, j'ai lu les commentaires. Et Y.Nos.Extendemos. a tout dit.

C'est bizarre. La jalousie est toujours là. Ou peut être est ce mon impatience, mon envie. Tout çà trop fortes, surement. Comme toujours.
Par Kaidan le Samedi 20 novembre 2010 à 0:23
Le plus important ce n'est pas qu'elle l'ai dit, mais qu'elle l'ai fait...
C'est tellement bon d'être nue...
 

Ajouter un commentaire

Note : Au.dela.des.frontieres n'accepte que les commentaires des personnes possédant un compte sur Cowblog : vous devez obligatoirement être identifié pour poster un commentaire.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

Changer d'habillage

<< Présent | 1 | 2 | 3 | Passé >>

Créer un podcast