Vendredi 3 décembre 2010 à 22:46




Il y avait ce même cd qui passait tous les soirs à l'heure du repas. Elle arrivait de loin, me faisait signe parfois, les derniers jours. Elle ne m'avait jamais regardé auparavant, je ne sais pas pourquoi. Elle parlait à D'artagnan, et Robespierre, comme elle les avait baptisés. Mais ces derniers jours son regard croisait le miens. C'était un regard sans ambigüité, rien de plus, et je regardais ses yeux, rien de plus. Je regardais ses cheveux stratégiquement entremêlés. Sa peau qui semblait si douce. Une femme, une blonde, lui avait offert une paire de chaussures, mais elles lui faisaient mal au pieds. Alors depuis elle faisait le service en baskets. Alors je regardais ses petits pieds qui naviguaient sans cesse de cuisine en salle. Ses pieds, et ses fesses.

En rentrant j'avais ma nouvelle veste, je l'aime bien. Elle est toute douce. Je me sens en confiance dedans. Comme quoi, c'est important une veste, ça protège quand on est vulnérable. Je faisais rouler ma grosse valise dans le sous sol, puis dans l'ascenseur. Je me suis regardé dans le miroir. On aurait dit je ne sais qui. Je ne sais quoi. Je ne sais qui, est ce que ce n'était pas moi ? Je ne sais pas. C'était comme si j'avais subit un relooking. Je ne me suis pas coiffé ce matin, il faut que j'aille chez le coiffeur. Et dans ce miroir l'avant faisait comme si j'avais fait une raie ou je ne sais quoi, façon Julien Ciamaca dans La gloire de mon père. En mode premier jour d'école. On aurait dit un premier de la classe. Tout ce que je ne suis pas. Et pourtant la personne que je voyais dans le miroir me plaisait bien. Un mec qui fait quelque chose de sa vie, qui rentre de voyage pour son travail, etc. Un homme qui fait des choses.

Comment voulez vous vous trouver avec tout ça. L'envie d'argent, de voitures, de bateaux, d'avion, chronométré. Investir, faire grossir son capital. Trouver des solutions, évoluer. Travailler. Gérer des projets, gérer des biens, des personnes. C'est bien d'avoir un but. Mais le travail.. Vivre pour son travail, ça me semble tellement à côté de tout. De toute Vérité.
L'envie de partir à pied, en avion, ou n'importe. Un sac et jeter sa carte d'identité. Comme décoller le code barre que l'on vous étiquette dans le dos à la naissance. Est ce que je ne sors pas du ventre de ma mère ? Pourquoi sommes nous si loin.
On le sait en plus. Que si l'on veut vivre heureux, il faut se cacher de toute vérité. Ne pas réfléchir aux grandes questions de la vie, parce que ça sert à rien comme ils disent.

Je déteste noel, et tous ces trucs à la con. Anh! regarde les dans les magasins. J'ai jamais fait ça de ma vie. Ca me semble tellement surréaliste. Mon dieu. Comme les soldes la première heure du premier jour. Dans quel monde vivez vous. Tous des excités.
Qui vous dictent vos règles. Oserez vous dire non. Hypnotisés.
Je déteste noel. Il ne faut surtout pas essayer de me faire un cadeau, à part m'angoisser ça ne servira pas à grand chose. J'en fais parfois. Je sais pas si ça fait plaisir, ou si comme moi ça fait chier tout le monde. Nan, nan nan ça leur fait plaisir, à ces gens là. Je ne fais vraiment pas parti de ce monde.
Je veux un coucher de soleil, je veux une randonnée, je veux des rires, je veux un toucher, un regard, une conversation, des moments partagés. Ou la nature. Et les cadeaux qu'elle offre chaque jour. De neiges en en pluie d'été. De ciels azurés en couleurs d'automne. Un ruisseau, un étang, la montagne, la vue, la mer, l'océan.

Je suppose qu'il y a des gens qui ne savent pas voir les choses en grands. C'est étonnant ça aussi. Et désespérant.



Par MavyBlondie le Lundi 4 avril 2011 à 20:46
Tu passes du coq à l'ane, et pourtant, on lis tout ça d'une traite. C'est qu'il doit y avoir quelque chose de spécial dans tes mots.
 

Ajouter un commentaire

Note : Au.dela.des.frontieres n'accepte que les commentaires des personnes possédant un compte sur Cowblog : vous devez obligatoirement être identifié pour poster un commentaire.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

Changer d'habillage

<< Présent | 1 | 2 | 3 | Passé >>

Créer un podcast