Dimanche 10 octobre 2010 à 14:16





D'ici deux ou trois ans, j'habiterai là bas.
J'aurai un appartement avec un balcon exposé plein sud avec une table et des chaises. Et des plantes, toujours plein de plantes. Les murs seront blancs, comme ici. Parce que c'est pur, c'est neutre, et ça fait du bien. Les murs blancs.
J'aurai un petit bateau aussi. Et seul, ou pas, cela n'aura plus d'importance. Je partirai rejoindre la mer pour m'accompagner.
Je m'installerai en octobre, c'est bien l'octobre. Ca laisse tout le temps de penser à l'été qui arrivera. L'été et ses week end loin de tout.
Avec le soleil, avec l'odeur de la mer salée. Avec l'écume et les clapotis de l'eau.

Retourner sur les terres et tomber sur une espagnole, accompagnée de sa beauté sans nom.

J'aurai voulu faire secrétaire médicale.
C'est un boulot de femme on dirait.
J'ai des allures de PD des fois.
Est ce que c'est péjoratif? je ne sais pas, si c'est interdit, virez les mots qui choquent hein. N'hésitez pas, allez-y. Supprimez les images, les photos. Retirez mes idées, mes envies, tout ce qui n'est pas normal à vos yeux.

C'était pendant ma visite médicale lundi, il suffit de regarder des lettres, de lire les petites, de près de loin. Il y avait un M, un U, un F, et un A à la fin. Dire qu'on fume pas, qu'on est bien assis et qu'ils ont changé les écrans. Quand je suis parti, elle m'a demandé en riant si j'avais mis "ma plus belle culotte en coton". Je lui ai répondu que oui. Nan parce que j'avais été prévenu à 8h10 que j'avais rdv à 8h, donc forcément, étant donné qu'il y a des gens étranges, qui ne mettent pas de sous vêtements etc, elle a voulu me prévenir en riant. Parce qu'elle sait bien.

J'aurai bien voulu, c'est simple comme travail, après on envoie les résultats au médecin qui fait le reste. J'aurai bien voulu voir défiler les gens, travailler dans un univers calme, etc.
Après le médecin femme me demande de me déshabiller, je m'execute mais elle m'indique la cabine qui est faite pour ça. J'ai pas trop compris à quoi ça servait, mais bon. Un coup d'oeil aux yeux pour voir si je suis pas un drogué, des coups de marteau sur mon genou fracassé, des questions cons "Tout se passe bien à votre travail ?" et des réponses qui ne veulent pas sortir "Oh, c'est tellement merveilleux si vous saviez, c'est tellement jouissif, je suis aux anges" remplacées par des "euh, oui". Ou simplement dire la vérité "ben j'en ai un peu plein le cul là en ce moment, depuis que j'suis dans le bureau avec l'autre con c'est difficile".

C'est sensible la peau.

Hier, une journée pour une réponse. La fille qui.. court, enfin marche, avec son casque sur la tête. Celle qui est allongée l'été sur les bancs les yeux fermés, elle, ben c'est bien ça. Elle s'est fait mal. Elle a mal à la jambe. Alors elle marche/court. Quand j'ai croisé son regard, je l'ai surprise en train de faire une grimace de douleur. Pour une fois qu'elle me regardait.. Je sais aussi qu'elle habite dans le centre ville, parce qu'elle est passée 3 fois, dans un certain sens, à une certaine heure, avec une certaine intensité, etc. Bref.

Je ne sais pas ce qu'il y a dans la tête des gens. Et même à force, je me demande exactement. Ce n'est jamais assez précis. Puis les gens à qui l'on parle, dans la société ils n'existent plus. Ils sont ces gens que l'on montre dans les pub. De simples pions. Mais je ne perds pas espoir d'un jour me noyer dans un flot de sentiments que l'on aurait oublié de me cacher.

Car pour eux je suis.
Car pour moi vous êtes.


http://au.dela.des.frontieres.cowblog.fr/images/bateaufourviere-copie-2.jpg
                                                                                                                                         Un samedi soir sur la terre.

Une ombre de Fantômes.





Par Away-I-go le Dimanche 10 octobre 2010 à 16:33
parfois dire la vérité ça fait du bien. parce qu'en général on y apporte suffisament d'importance pour faire bouger les choses...
Par B0uille le Dimanche 10 octobre 2010 à 23:34
Qui es-tu, au delà des frontières ?
Par Running-Free le Lundi 11 octobre 2010 à 20:06
Mince, c'est incroyable le nombre de couleurs qu'il peut y avoir dans un jardin.

>> Oui, surtout quand le soleil est au rendez-vous :D
Par Running-Free le Lundi 11 octobre 2010 à 20:09
Pour la batterie. On ne peut pas tout aimer. Je sais que moi j' ai adoré, j' ai toujours eu comme de la "fascination" envers cette instrument.
Mais des fois je suis comme toi, j' ai du mal avec un morceau. mais parfois j' apprends à l' aimer :)
Par eclat-de-reves le Mercredi 13 octobre 2010 à 23:49
Elle rend super bien, cette photo :)
 

Ajouter un commentaire

Note : Au.dela.des.frontieres n'accepte que les commentaires des personnes possédant un compte sur Cowblog : vous devez obligatoirement être identifié pour poster un commentaire.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

Changer d'habillage

<< Présent | 1 | 2 | 3 | Passé >>

Créer un podcast